Histoires de Famille

Blog parental, et quand les enfants grandissent ?

Nous sommes déjà en Mars. Le temps passe à la vitesse de la lumière. Déjà bientôt cinq ans que ma vie a changé définitivement. Cinq ans que ma première préoccupation n’est plus ma petite personne, mais celles à qui j’ai donné la vie.

Je me suis épanouie dans la maternité. Comme toutes les mamans je doute encore quelques fois, souvent même, mais au bout de cinq ans je me sens maintenant comme une équilibriste sur un fil à un mètre du sol. J’avance relativement sereinement, en ayant toujours peur de tomber mais en sachant pertinemment que si je me ramasse je ne me ferai pas bien mal.

Ai-je fait le tour de la maternité ? Bien sûr que non, il me reste encore bien 15 ans pour essayer de tout maitriser (on y croit !), mais n’ayons pas peur des mots, cinq ans après, j’ai pris la confiance, je gère le steak, je pourrais presque me la péter tant je suis devenue une pro de la couche qui déborde et du nouage kangourou.

Et cette prise de confiance, ainsi que le fait que mes enfants grandissent à pas de géant ont donné un sacré coup de massue à mon inspiration. Voilà, cinq ans après, la fille n’a plus rien à dire ou plutôt écrire.

Par manque d’inspiration mais aussi par pudeur

Blog parental, et quand les enfants grandissent ?

Certaines anecdotes doivent maintenant rester dans la sphère familiale, parce que mon grand garçon est justement devenu grand et que je veux le respecter en temps que personne libre d’être et de montrer ce qu’il a envie de sa propre vie.

Pourtant il y en aurait des choses à dire, sur la pépite par exemple. Son entrée à l’école en septembre et le fait qu’elle y soit davantage prête que moi, son apprentissage de la continence, sa relation passionnée avec son grand frère, sa place dans la fratrie, son caractère pour le moins affirmé, ou encore mon amour débordant pour elle… et il y en a bien d’autres, mais à bien y réfléchir tout cela aurait un goût de déjà vu. Et les mots doivent déjà être écrits ici ou là.

Tout ça pour dire que les enfants changent et moi aussi. Je me reconnecte avec une partie de moi-même un peu oubliée. Je me rappelle que j’ai des hobbies, que j’aime le sport, sortir avec les amis, toujours la musique, que je suis définitivement accro aux séries et que j’ai envie au quotidien de faire mieux pour ma planète. Tout cela prend beaucoup de temps, mais c’est aussi un terrain de jeu infini pour une petite blogueuse en herbe.

Après tout, pour quoi se limiter à un seul thème ? Pourquoi enfermer un blog dans une catégorie ? Ne peut-on pas parler de tout et de rien sans se soucier de l’étiquette de son blog ? N’est-ce pas le but premier d’un blog finalement? Partager ses expériences personnelles – pas en temps qu'”influenceuse”, car je ne prétends rien influencer du tout et qui plus est je ne suis pas fan du qualificatif – mais juste apporter une émotion, un ressenti, un avis, sans but précis ou arrière pensée.

Je me suis sentie un peu en marge de la blogosphère dernièrement.

Je ne publie pas souvent, je ne fais pas et ne souhaite pas faire de partenariats. Sachez que si un jour je fais la promotion d’un produit ce sera toujours de ma propre initiative. Je ne cherche pas a tout prix un meilleur référencement même si soyons clairs, je ne vais pas cracher dans la soupe. Bloguer est grisant, surtout quand on voit ses vues augmenter, mais je sais maintenant qu’il ne s’agit pour moi que d’un moyen d’échanger avec d’autres et de parler de ce qui me touche. Ni plus, ni moins.

Je me laisse donc l’opportunité de sortir le blog des sentiers battus, de traiter de sujets un peu différents, de faire évoluer le blog en même temps que moi. Au gré de mes nombreuses lubies, et de mes envies. Sans ligne éditoriale, sans rien m’interdire, un blog sans contraintes de thèmes ni de temps, qui se laisse porter par la vie.


Epingle pinterest

18 commentaires

  • Lalutotale

    Hello !
    Je suis tombée sur ton article un peu par hasard ( en suivant un “like” sur Hellocoton d’Au Presque Parfait ! ), et pour ma part, ce choix que j’ai fait il y a longtemps de faire de mon blog “un joyeux bordel”, je n’ai pas pris la peine de le justifier ou de l’expliquer…Et de façon assez surprenante, toute ma communauté est restée, voire s’est agrandie 🙂 Je pense que tout le monde sait que les envies et aspirations de chacun(e) évoluent avec le temps et les évènements marquants d’une Vie, donc il est logique qu’un blog suive cette même voie !
    Je te souhaite donc de bloguer en toute liberté, sur tous les sujets qui te passionneront <3

  • Sarah

    Oh Lau je pensais tellement à toi ces derniers temps ! Je ressens exactement la même chose, certainement car nos enfants ont sensiblement le même âge… Et la vie reprend le dessus sur la maternité, qui n’est au final qu’une infime partie de ce que nous sommes Et de ce que nous vivons.
    Heureuse de lire à nouveau en tous cas, tu m’as manqué 😉.
    Bises

  • Lauriane

    Mais oui c’est exactement ça ! Et puis tu me connais, le manque de temps pour tout, je commence 10 choses à la fois qui n’aboutissent évidemment pas, mais c’est vrai que ces derniers temps non seulement je n’étais pas inspirée mais je ne prenais pas non plus le temps d’écrire. Je me sens un peu rattrapée par le cours de la vie, tout va bien trop vite 😂😂

  • Virginie Neleditesapersonne

    Ahahah on évolue toutes pareil en fait – sauf si un 3ème se pointe sait-on jamais – ! C’est marrant parce que je ne t’aurais jamais classé dans les blogs parentaux (en fait je ne t’aurais pas classé du tout, juste un blog sympa qui parle de sujets qui me touchent tous :-p). Je suis d’ailleurs rarement fan des blogs qui ne traitent que d’un sujet, c’est souvent ennuyeux ! Après tout c’est ton espace et tu peux bien y mettre ce que tu veux. Je crois que c’est un peu ce que je fais avec le mien d’ailleurs !
    En tout cas je suis bien contente de te relire, j’espère bientôt sur les sujets que tu évoques et qui tu le sais bien, me touchent aussi tout particulièrement 😉 Au passage je serai bien curieuse d’avoir ton retour sur le véganisme, je me pose de plus en plus de questions alors tout témoignage m’intéresse 😉

    • Lauriane

      Justement je pensais faire un article dessus. Genre bilan après 2 ans. J’ai aussi un peu de poids à perdre, donc je vais attendre de voir comment coupler mon végétarisme avec un rééquilibrage alimentaire 😂

  • Mademoiselle Farfalle

    J’ai doucement fait évoluer mon blog vers le lifestyle car mes enfants grandissent et je n’ai plus envie de partager autant sur eux qu’avant. D’autant que la blogo a bien changé depuis que j’ai commencé (il y a 12 ans maintenant). Je parle encore souvent de mes enfants mais de façon différente.

    • Lauriane

      Je ne me vois pas arrêter complètement de parler de mes enfants mais comme tu le dis j’en parlerai certainement différemment, en tout cas nous sommes je pense beaucoup à faire évoluer nos blogs avec le temps et c’est tant mieux !

  • Cécile

    Je te suis de loin, ne prenant pas le temps de commenter. C’est interessant car j’ai écrit aussi sur ce sujet de l’évolution du blog, et j’ai lu aujourd’hui un article d’une copine sur le même sujet.
    La ligne qui compte, c’est celle qui te convient. merci pour cet article !

  • Lucky Sophie

    Complètement d’accord avec toi même si les sujets parentaux ne manquent pas par la suite, surtout quand on entre dans la période de l’adolescence ! En 9 ans sur mon blog je suis passée des couches au collège 🙂

  • Sonia

    Ravie de te relire par ici et hâte de voir la suite sans contrainte. C’est une évolution logique des choses. On le voit bien d’ailleurs, toutes les blogueuses mariage que je suivais pendant la préparation du mien sont devenus blogueuses mamans, et elles deviendront sans doute dans quelques années “lifestyle”.
    Quand on a créé le mamazine on s’est vite rendue compte que le côté exclusivement “maman” que nous imaginions ne nous correspondait pas… On ne pouvait pas se réduire que à ça, et même si on est pour l’instant dans un 50/50 (nos seconds sont plus petits que ta pépite) je ne doute pas qu’avec le temps les lignes continueront à bouger au gré de nos envies et de nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *