Exit Music

La place de la musique dans la famille

La musique. Si je devais décrire l’importance de la musique dans ma vie, je dirais sans doute que celle-ci est omniprésente, m’accompagnant dans toutes les grandes étapes, les chagrins comme les joies.

La place de la musique dans la famille

Je n’ai pourtant pas été élevée dans une famille de musiciens. Mon sens du rythme frôle le néant, je ne pratique aucun instrument et il faut bien l’avouer mon chant se rapproche d’avantage du grouinement d’un cochon que de la douce mélodie du Colibri.

Les influences

Mais qu’importe, à l’adolescence j’ai découvert le rock. Et le rock m’a aidé à me forger une personnalité, il m’a porté dans le tsunami des bouleversements hormonaux et depuis ne m’a plus quitté.

Tout a commencé avec un album. OK COMPUTER de Radiohead. Et puis ensuite du Noir Désir, qui restera pour toujours à mes yeux le meilleur groupe de rock français sur terre (objectivité bonsoir). Enfin le Néométal, je ne remercierai d’ailleurs jamais assez les années 90 pour cette grande invention qui a changé ma vie et enrichi considérablement mon vocabulaire anglais avec des expressions telles que « F*ck »,« What the F*ck », ou encore « F*ck you ».

Donc j’ai pleuré en musique à chaque chagrin d’amour, j’ai sautillé de concerts en concerts, et j’ai beaucoup dansé et ri en musique aussi.

Lors de ma rencontre avec papa Cailloux, je mentirais si je disais que le fait qu’il soit bassiste n’ait pas boosté son potentiel d’attraction (bien que son magnifique crâne chauve me fasse déjà craquer), et je me souviens encore avec émoi de notre première longue discussion énumérant nos goûts musicaux communs qui contribua largement à créer la petite étincelle de mon côté.

La musique m’entoure, elle me donne du courage lorsque j’en ai besoin, elle m’apaise, elle me suit dans toutes mes émotions.

Et lorsque je suis tombée enceinte, la musique était encore et toujours là. J’ai bercé mes futurs bébés au son de Lou Reed, je leur chantais des chansons. J’écoutais les Arctic Monkeys en salle d’accouchement en attendant le moment fatidique.

Depuis qu’ils sont nés, ils ont regardé leur papa gratouiller sa guitare, et mon fils a souvent participé aux petits bœufs improvisés de son père dans le salon.

Je m’attendais donc à ce que mes enfants aient des goûts irréprochables en musique, enfin tout du moins les mêmes que les miens et ceux de leur père.

Bien sûr j’étais consciente qu’un jour ils iraient tester leurs propres limites en écoutant quelques tubes radiophoniques indigestes, mais la base était bien là.

L’enfant prodige

Et puis un beau jour de décembre, je me suis rendue à l’école pour chercher le gravier. La porte à peine ouverte, l’ATSEM m’a regardé avec un petit sourire en coin et a lancé :

« Bonjour Madame Cailloux, le Gravier nous a fait un concert aujourd’hui ! ».

Pas peu fière des prouesses de mon fils, je l’imaginais déjà magnant le ukulélé comme un pro.

Et l’ATSEM de rajouter :

« Oui, il s’est mis debout sur une table, et a hurlé ALLUMEZ LE FEU pendant cinq bonnes minutes. C’était drôle mais cela a beaucoup excité les autres enfants. Vous écoutez du Johnny à maison ?».

La réponse est Non, nous n’écoutons pas de Johnny à la maison. Où a-t-il découvert cet artiste, je ne saurai le dire. Toujours est-il que depuis il ne cesse de nous rabâcher que c’est sa chanson préférée.

NE PAS JUGER, cela pourrait être pire après tout. S’il aime Johnny ainsi soit-il, je m’inclinerai.

Et vous la musique, ça se passe comment à la maison ?


Comme notre amour de la musique ne se cantonne pas à la bande son de Vaïana et l’intégrale de la carrière de Johnny, je vous propose une nouvelle rubrique sur le blog intitulée Faites du bruit. Vous retrouverez toutes les inspirations et coups de cœur musicaux de la famille. Nous la mettrons régulièrement à jour. Pas de chroniques musicales car je parle beaucoup mieux de ma vie de maman que de ce que j’écoute, juste la liste de nos morceaux et albums du moment.  Vous pourrez peut-être faire de jolies découvertes et partagez aussi les vôtres avec nous !

Epingle Pinterest:

Exit Music - La place de la musique dans la famille

Vous aimerez aussi

article précédent
article suivant

5 Commentaires

  1. Reply
    Maman Lempicka
    mars 9, 2018 at 11:39

    J’ai souvent pensé à écrire un article sur la musique, car si je suis objectivement plutôt cultivée côté littérature et arts, j’ai tout aussi objectivement des goûts de merde musicalement parlant. Aucun goût pointu, aucun style de prédilection, certes, j’aime “les grands classiques”, mais aussi des trucs bien, bien commerciaux, avec un penchant certain pour tout ce qui me fait remuer le popotin. J’admire les gens qui comme toi, s’intéressent à des choses plus pointues ou alternatives. Je pense être totalement irrécupérable!

  2. Reply
    Sarah Boots And Pepper
    mars 9, 2018 at 12:23

    Non mais quelle conclusion mémorable 😀 !!! Mes condoléances auditives… Enfin cela dit, le pire est à venir, quand le R’nB sera Vintage qu’allons nous devenir ?
    En tous cas, je me retrouve totalement dans cet article, la musique est essentielle à ma vie, qui sans bande son n’aurait vraiment pas la même saveur. Hâte de t’entendre partager avec nous tes futures découvertes. Bises

  3. Reply
    Chutmamanlit
    mars 9, 2018 at 4:22

    Haha, j’ai bien ri ! Enfin, la bonne nouvelle c’est que tu n’aura jamais à accompagner ton fils à un concert de Johny (pardon, je suis mauvaise 🙈).

    Mais sinon, contrairement à beaucoup de monde, je n’adore pas la musique. Oui, parfois, elle m’est indispensable, j’en écoute en boucle (souvent la même chanson). Mais à d’autres périodes de ma vie ou de la journée, je n’en écoute pas du tout : j’ai besoin de calme, de silence. Bref, nous ne sommes pas une maison où il y a TOUJOURS de la musique !

    Ça n’empêche pas le Lardon de commencer à nous réclamer de la musique. Pour l’instant, c’est arrivé 3 fois : il veut “la guitare” (notre playliste de mariage, il y a un Arctic Monkeys et du Radiohead dedans, tu l’adorerais 😊), “les berçeuses” (de jazz, quoi d’autre !) où “hakuna matata” 😂

  4. Reply
    Virginie Neleditesapersonne
    mars 11, 2018 at 10:31

    Non mais c’est super Johnny 😛
    En tout cas, c’est drôle. Bon et puis aimer Johnny à son âge, c’est quand même toujours mieux -à mon sens- qu’Henri Dès, la BO de Oui-Oui ou Les Musclés. Donc à ta place , je garderai espoir 😉
    Moi aussi j’ai besoin de musique. J’avoue qu’avec les enfants, les occasions d’écoute sont limitées mais on a réussit à faire apprécier quelques morceaux de Queen (mon best a moi), Nirvana ou ACDC (bon OK et aussi Mickael Perreta et Magic System). J’ai remarqué que le bourrin un peu classique avec des boum boum fonctionne bien chez les plus petits 😉 Pas étonnant qu’Allumez le feu passe bien 😛 . J’ai tendance par contre à rester sur mes acquis alors j’ai hâte de découvrir tes sélections !!

  5. […] Article similaire: Exit Music […]

Laisser un commentaire