• Si c'était à refaire, quelle maman serais-je
    Histoires de Famille

    Si c’était à refaire

    Parfois quand je repense à mes grossesses et mes premiers pas dans la maternité, je m’amuse à refaire l’histoire. Et si je pouvais revivre tout ça mais avec ce que j’ai appris au cours de ces quatre années de vie de maman, quelle mère serais-je ? Et plus j’y pense, plus je me dis que je serais très différente de la maman des débuts. Si c’était à refaire je serais égoïste Oui je serai égoïste. Égoïstement je ferais du cododo, je porterais mon bébé en écharpe tout contre moi et je l’allaiterais jusqu’à ce qu’il me fasse comprendre qu’il en a marre. Pas parce que cela fait du bien ou…

  • avoir peur d'accoucher c'est normal
    Featured,  Histoires de Famille

    Avoir peur d’accoucher, c’est normal

    Depuis que j’ai ouvert le blog, je n’ai pas beaucoup parlé d’accouchement, sûrement un peu par pudeur. Pourtant je fais partie de celles qui gardent un excellent souvenir de ces journées (ou plutôt nuits dans mon cas) si particulières. Mes accouchements se sont passés sans accros, il n’y a pas eu de complications, je me suis laissée porter par les évènements et j’ai connu deux accouchements totalement différents. Pour vous la faire courte, lors la naissance de mon gravier, j’ai perdu les eaux en fin d’après-midi et le lendemain n’ayant toujours pas de contractions j’ai dû être déclenchée. On m’a administré la péridurale et 24 h tout pile après la…

  • la dernière grossesse
    Histoires de Famille

    La dernière grossesse

    Il y a une semaine, j’ai eu un petit doute. Pas de retard de règles, mais cette impression de me lever tous les matins vaseuse, les bouffées de chaleurs au fil de mes journées, des douleurs dans la poitrine. Je n’avais pourtant pas à m’inquiéter, je porte un DIU depuis la naissance de ma pépite, mais quand même, je me disais… Et si… Si je faisais partie des 0,5 % de femmes qui tombent enceintes sous stérilet… L’idée a germé dans ma tête, elle est restée scotchée, et avec mon gout prononcé pour le cinéma et la dramaturgie, j’ai commencé à prédire mon avenir… “C’est vraiment pas le moment… Pépite…

  • Le jour où je me suis réconciliée avec mon ventre - les petits cailloux - le blog famille
    Histoires de Famille

    Le jour où je me suis réconciliée avec mon ventre

    Aujourd’hui je pensais vous parler du pot de Nutella que je me suis sifflé en un quart d’heure pour me consoler de mes petites contrariétés, et puis je me suis dit que finalement j’allais vous parler de mon ventre. Les présentations Nous n’avons jamais été très copains avec mon ventre. Tantôt ouvertement en conflit armé, d’autres fois plutôt en guerre froide. Nous nous tolérons car nous devons vivre ensemble mais ne nous apprécions pas. Son problème c’est qu’il veut toujours attirer l’attention. J’ai eu beau lui expliquer qu’il fallait qu’il se fasse tout petit et laisse un peu plus de place aux autres parties de mon corps comme mes seins,…

  • Le choix du roi
    Histoires de Famille

    Le choix du roi

    – “Vous allez être contente Madame Cailloux, c’est une petite fille ! Le choix du roi, c’est super!” “Le choix du roi”, j’ai entendu ça durant toute ma grossesse. Non mais sérieusement est-ce que j’ai l’air d’avoir la gueule de Louis XIV ? – “oui c’est… super…” Je serre les dents, ma gorge se noue, j’essaie de retenir mes larmes de déception. Ne pas culpabiliser d’être déçu Je rentre chez moi la mine déconfite en culpabilisant de ne pas être heureuse de l’annonce du sexe de mon enfant. Avoir une fille pour moi ce n’était pas si évident à digérer. Déjà, j’étais sûre que j’attendais un deuxième petit bonhomme. Ça…

  • péridurale
    Histoires de Famille

    Vous souhaitez la péridurale, Madame?

    Ça y est je me lance dans un second billet consacré à la péridurale ! Vaste sujet en ce qui me concerne. Comme beaucoup de futures mamans je pense, je ne me suis jamais posée la question de la péridurale. J’allais accoucher en souffrant le moins possible, point. Donc pour mon gravier, quand on m’a demandé si je voulais la péridurale, j’ai dit oui tout naturellement. Après tout, on n’est plus au Moyen Âge, me disais-je, les femmes ne devraient plus souffrir en accouchant. Un accouchement déclenché Puis, arrivée au jour J où mon petit gravier à décidé de se montrer, comme toute nullipare qui se respecte, je me suis…